Personnel & étudiants

Le personnel de la Commission des droits de la personne du Yukon est chargé des activités quotidiennes de la Commission.

Directeur des droits de la personne

Le directeur des droits de la personne rend compte à la Commission de l’application de la Loi sur les droits de la personne du Yukon et de son rôle de veiller à ce que les plaintes soient traitées en conformité avec la Loi.

Birju Dattani, directrice

Originaire de Calgary (Alberta), M. Dattani possède une solide formation universitaire et une vaste expérience pratique dans le domaine des droits de la personne. Il est titulaire d’un baccalauréat en droit (avec mention) de l’Université du Pays de Galles à Aberstwyth, d’un diplôme d’études supérieures en compétences juridiques professionnelles de la City University de Londres et d’une maîtrise en droit international public de la London School of Economics and Political Science. Il a également étudié à la Honourable Society of Gray’s Inn, à l’Université de Cambridge et à la School of Oriental and African Studies.

Au cours de son parcours professionnel, M. Dattani a été le directeur régional adjoint de la Commission albertaine des droits de la personne et il a été chargé de cours à la faculté de droit de la School of Oriental and African Studies de l’Université de Londres. Tout au long de sa vie ce fils de réfugiés ougandais s’est donné pour mission de faire progresser la cause des droits de la personne. C’est donc avec plaisir qu’il appuie la Commission des droits de la personne du Yukon dans cette démarche.

Conseiller juridique

Le conseiller juridique examine les demandes et les plaintes, donne des avis juridiques, offre une formation continue aux membres et au personnel de la Commission, et représente la Commission devant le Conseil d’arbitrage des droits de la personne du Yukon, le cas échéant. Il facilite les échanges pour trouver un terrain d’entente entre les plaignants et les intimés, et collabore à des projets particuliers, notamment des projets de sensibilisation du public et des projets de recherche.

Vida Nelson – Conseillère juridique

Vida Nelson est devenue la conseillère juridique de la Commission en mai 2018. Elle a travaillé pour un cabinet d’avocats local spécialisé dans les domaines des lésions corporelles, du droit de la famille et du contentieux civil. Elle est née et a grandi au Yukon, et est titulaire d’un doctorat en jurisprudence de l’Université du Manitoba, ainsi que d’un baccalauréat ès sciences de l’Université Simon Fraser. Elle se passionne pour la promotion de la diversité, l’accès à la justice et les nouveaux mécanismes de règlement des conflits.

Administrative Assistant

Le rôle de l’adjointe administrative est d’aider le directeur et la conseillère juridique dans le traitement des plaintes en matière aux droits de la personne. Bien souvent, la personne qui occupe ce poste est aussi le premier point de contact des membres du public qui s’adressent à la Commission. Elle fournit du soutien administratif au personnel, travaille sur des projets spéciaux (comme A Yukon Without Sexual Harassment) et participe à la rédaction de matériel didactique.

Agents des droits de la personne

Les agents des droits de la personne sont chargés de faire enquête sur les plaintes admises par la Commission des droits de la personne du Yukon. Ils peuvent aussi donner des renseignements juridiques au public et participer à des ateliers ou des activités de formation.

Agent d’information

L’agent d’information est chargé du soutien au système d’information de la Commission. Il gère les données et les dossiers ainsi que le contenu du site Web, et est responsable de l’analyse des données et des technologies de communication. Il peut aussi donner des renseignements juridiques au public et participer à des ateliers ou des activités de formation.

Adjoint à la promotion des droits de la personne

L’adjoint à la promotion des droits de la personne est chargé d’assister les agents des droits de la personne dans l’élaboration et la mise en œuvre de projets de promotion et de recherche, ainsi que dans l’établissement de programmes de sensibilisation. Ils contribuent à promouvoir le rôle de sensibilisation du public et de recherche de la Commission des droits de la personne du Yukon.

Stagiaires et partenaires

Stagiaires en droits de la personne

La Commission offre régulièrement des emplois de stagiaires rémunérés dans le domaine des droits de la personne aux étudiants et aux nouveaux diplômés. En général, les stagiaires sont des étudiants en droit ou de nouveaux diplômés d’une faculté de droit, mais la Commission s’est aussi associée à d’autres organisations comme des universités et des organisations non gouvernementales pour offrir des emplois à des étudiants et des diplômés dans d’autres disciplines. Par exemple, en 2015-2016, la Commission s’est associée à Journalists for Human Rights pour offrir deux postes de stagiaires à des journalistes autochtones débutants.

Les postes de stagiaires en droits de la personne sont régulièrement affichés sur notre site Web. Contactez-nous à careers@yukonhumanrights.ca pour obtenir plus d’information sur les emplois pour étudiants.

Réseau national d’étudiants pro bono

Premier organisme pro bono au Canada, le Réseau national d’étudiants pro bono (PBSC) est un programme respecté à l’échelle nationale qui bénéficie du soutien du Barreau, de la magistrature et des facultés de droit. PBSC a vu le jour à l’Université de Toronto en 1996 et est à l’œuvre dans 22 facultés de droit au Canada. Chaque année, PBSC met à contribution le talent et le dynamisme de plus de 1500 étudiants en droit d’un bout à l’autre du pays pour fournir des services juridiques gratuits aux citoyens et citoyennes à faible revenu et aux organismes à but non lucratif.

Nous tenons à remercier l’extraordinaire équipe d’étudiants de 2019-2020 de l’Université d’Ottawa, de l’Université de Victoria, de l’Université de Colombie-Britannique et de l’Université McGill. Pour savoir comment bénéficier de ce programme, veuillez contacter la section régionale du Réseau national d’étudiants pro bono dans n’importe quelle faculté de droit au Canada.

https://www.probonostudents.ca/

Stages en droits de la personne de l’Université McGill

La Commission accueille chaque été un ou deux étudiants du Centre pour les droits de la personne et le pluralisme juridique de l’Université McGill.

Le programme de stages en droits de la personne est un cours de 6 crédits qui s’adresse aux étudiants et étudiantes inscrit(e)s au BCL/LLB. Le programme place une vingtaine de stagiaires auprès d’ONG, de cours, et d’organisations publiques pour une période de 12 semaines durant l’été. Les organismes partenaires donnent aux étudiants une expérience de travail en matière d’enquête, de suivi et de production de rapports dans le domaine des droits de la personne. Les stagiaires se familiarisent également avec le fonctionnement et la mise en œuvre des normes et des instruments relatifs aux droits de la personne.

Pour en savoir plus sur la façon de participer au programme, contactez le Centre pour les droits de la personne et le pluralisme juridique de l’Université McGill, à human.rights@mcgill.ca.

https://www.mcgill.ca/humanrights/